ESTA pour voyager aux USA

Qu’est-ce que l’autorisation ESTA ?

Une autorisation ESTA est délivrée par le département de sécurité intérieure des États-Unis d’Amérique; celui-ci autorise certains voyageurs à se présenter à la frontière américaine en vue d’entrer sur leur territoire, sans visa mais avec un ESTA. Cette autorisation est à obtenir par Internet, elle dispense dans certains cas de demande de visa, mais ne peut être demandée qu’avec un passeport biométrique ou électronique. L’acronyme ESTA signifie Electronic System for Travel Authorization.

Les autorités américaines facilitent les conditions d’immigration légale avec l’ESTA

La demande d’ESTA se fait par Internet et une réponse est disponible sous 72 heures. Toute nouvelle demande annulera la précédente. Ce sésame américain est nécessaire pour accéder à l’embarquement d’un avion ou d’un bateau à destination du sol américain. Ceci est destiné aux étrangers ; les ressortissants des USA ayant un passeport en règle ne sont pas tenus d’avoir une autorisation ESTA. Si la demande d’autorisation ESTA est refusée, il faudra alors s’orienter vers une demande de visa traditionnelle auprès d’une ambassade ou d’un consulat des États-Unis d’Amérique.

Posséder une autorisation ESTA ne garantit pas l’accès au territoire américain, mais permet seulement de se présenter aux douanes.

Les autorisations ESTA peuvent dispenser leur détenteur d’un visa, dès lors que le voyage s’inscrit dans le cadre d’un séjour pour tourisme ou pour affaires d’une durée inférieure à 90 jours. L’autorisation est valable 2 ans à compter de la date de délivrance et devient invalide en cas d’annulation de la part des autorités américaines, mais également en cas de fin de validité d’un passeport. En effet, si un passeport arrive au terme de sa validité, l’autorisation ESTA devient également invalide, car elle est liée au numéro de passeport spécifique.

Chaque personne souhaitant accéder au territoire des États-Unis doit posséder sa propre autorisation ESTA, y compris les enfants. Un agent de voyage est également habilité à en faire la demande pour le compte de ses clients.

L’autorisation ESTA à régler par carte de paiement

L’autorisation ESTA est payante. Une partie sert à financer les frais de dossier (4$) alors que l’autre participe au financement de la promotion du tourisme aux USA (10$). Le coût total pour un ESTA est de 14$ au total contre 150$ en moyenne en fonction du type de visa demandé. Les règlements s’effectuent directement en ligne.

L’autorisation, si elle est accordée, est délivrée sous 72 h. Si elle vous est refusée, vous pourrez soumettre une nouvelle demande dix jours plus tard ou effectuer une demande de visa.

Si vous avez déjà un visa valide qui correspond toujours à votre motif de voyage, il n’est pas nécessaire de demander une autorisation ESTA.

Conditions d’accès au territoire américain

Disposer d’une autorisation ESTA n’est pas la garantie d’accéder au territoire américain ; le poste frontière est le seul habilité à autoriser l’accès physique sur le sol américain. L’ESTA vise à simplifier et à sécuriser les conditions d’accès aux États-Unis.

L’autorisation ESTA doit répondre à certains critères tels que : voyage d’affaires ou d’agrément de moins de 90 jours. Si vous venez pour travailler, pour être au pair, en tant qu’étudiant ou comme diplomate, il vous faudra un visa spécifique. Les conditions d’accès au territoire sont strictes afin de limiter les risques relatifs à la sécurité nationale.

Une adresse doit être fournie lors de la demande d’autorisation ESTA ; cette adresse peut être vague ou modifiée au cours de la demande. En effet, la validité de ce document est de deux ans (sous réserve de la validité du passeport qui va avec la demande d’autorisation ESTA) et peut être faite dès qu’un projet de voyage aux États-Unis voit le jour, avant même d’avoir vos réservations d’hôtels.

L’autorisation ESTA à avoir avant l’embarquement

L’autorisation ESTA doit avoir été obtenue avant l’embarquement, car sans celle-ci, l’embarquement peut vous être refusé. Vous pouvez être retardé ou retenu pour des vérifications administratives. L’autorisation ESTA est une demande à faire pour être exempté de visa. Il existe un programme d’exemption de visa appelé le Visa Waiver Program, ou VWP. Cela vise à simplifier l’accès au sol américain tout en conservant de hauts critères de sécurité nationale. Cette demande est simple, le délai de validité d’une durée de deux ans permet d’anticiper grandement cette demande et vous aidera dans vos démarches administratives pour voyager aux États-Unis d’Amérique.

D’autres pays, comme l’Australie par exemple, mettent en place des systèmes similaires pour alléger les procédures administratives et accroître l’attractivité de leurs territoires. Le Visa Waiver Program facilite l’accès des ressortissants de certains pays, notamment ceux de l’Europe, mais également pour le Brunei, Singapour, la République de Corée ou encore la Nouvelle-Zélande. Les accords entre ces nations pour faciliter les flux migratoires permettent des conditions optimales pour voyager et se déplacer, pour affaires notamment.

En résumé, l’obtention d’une autorisation ESTA va permettre de faciliter les conditions d’accès à l’embarquement pour un vol ou un voyage pour les États-Unis d’Amérique. L’autorisation ESTA est une demande simple et économique à faire dès le projet de voyage aux États-Unis naissant.

Qu’est-ce que l’ESTA ? Définition

Pour tout séjour aux États-Unis, une autorisation de voyage est requise. Les USA, soucieux de renforcer leur sécurité intérieure, notamment depuis les actes liés au terrorisme, veillent au contrôle des entrées au sein de leur territoire. Ainsi, les passagers qui veulent se rendre aux États-Unis doivent impérativement posséder un visa ou un ESTA, ou être titulaire d’une Green card.

L’ESTA USA est le document le plus rapide et le plus facile à obtenir.

Afin d’en bénéficier, il faut répondre par l’affirmative à certains critères :

  • Disposer d’un passeport en cours de validité durant toute la durée du séjour ;
  • Voyager avec une compagnie reconnue par les autorités américaines ;
  • Posséder un billet de transport aller-retour (en respectant une durée de 90 jours maximum entre les deux trajets) ;
  • Être ressortissant de l’un des 38 pays participant au Visa Waiver Program.

Le formulaire ESTA doit être complété sur Internet. Il n’existe actuellement pas d’autres moyens de l’obtenir. Une fois la démarche effectuée en ligne, vous recevrez votre autorisation dans un délai de 72 h, et le plus souvent le jour même.

Coût de l’ESTA : quel est le prix pour une demande ?

Il n’existe à ce jour pas d’ESTA gratuit. La démarche d’obtention est toujours payante, et ce quelque soit l’organisme choisi.

Si vous effectuez votre demande via le site officiel ESTA, basé aux États-Unis, le montant à régler par carte bancaire s’élève à 14$. Vous pouvez également opter pour une société privée pour vous assister dans votre démarche.

Les autorités américaines étant très vigilantes en ce qui concerne les voyageurs autorisés à accéder à leur territoire, la moindre erreur commise lors du remplissage du formulaire de demande ESTA peut conduire à un refus et donc retarder votre séjour.

ESTA : les documents nécessaires et les informations à fournir

Afin d’être sûr d’obtenir votre autorisation, il est nécessaire de posséder un passeport en cours de validité au moment de la demande ESTA mais également pour toute la durée de votre futur séjour. Il faut que votre passeport soit électronique ou biométrique. Vous pouvez vérifier ceci, si un logo (composé d’un rond et d’un trait) apparaît en bas de la couverture. Si vous êtes sous traitement médical et devez prendre des médicaments prescrits, pensez bien à prendre tous les justificatifs qu’il vous faut afin de ne pas vous les faire confisquer à la douane.

Il faut ensuite communiquer les raisons de votre voyage. En effet, l’ESTA n’est délivré qu’aux personnes se rendant aux États-Unis pour y faire du tourisme ou pour affaires (négociation de contrat, séminaire… mais non rémunéré). Il vous sera aussi demandé la durée du séjour, cette dernière ne pouvant pas être supérieure à 90 jours. Puis, les informations plus classiques comme votre nom, prénom, date et lieu de naissance, numéro de passeport, etc. Vous devrez également fournir des renseignements moins habituels tels que votre état de santé, votre passé judiciaire, votre comportement.

Vérifier la validité de l’ESTA

L’autorisation ESTA est un document qui permet de séjourner aux États-Unis pour raisons touristiques ou professionnelles. Plus rapide et facile à obtenir que le visa ou la green card, l’ESTA possède une durée de validité de deux ans à partir de la date d’émission du document.

Il est donc possible durant ces deux années d’effectuer de multiples séjours aux USA.

Vous devez toutefois limiter chacun de vos déplacements aux États-Unis à 90 jours maximum et disposer impérativement d’un billet aller-retour opéré par une compagnie reconnue par les autorités américaines.

Autre pré-requis, les informations inscrites sur le formulaire ESTA doivent être parfaitement à jour ; ce qui sous-tend qu’en cas de modification (numéro de passeport, état civil, santé, antécédents judiciaires…), vous devez effectuer une nouvelle demande d’autorisation ESTA, et vous acquitter des frais de traitement.

ESTA et douanes américaines (US customs)

Obtenir un ESTA n’est pas synonyme d’entrée garantie sur le territoire américain. Ce document autorise uniquement une personne à voyager et se présenter aux frontières du pays. Pouvoir poser le pied sur les terres américaines dépend ensuite de l’US Custom and Border Protection (le Service des douanes et protection des frontières américaines).

Le formulaire ESTA est la première étape qu’utilisent les services des douanes pour filtrer les personnes souhaitant se rendre aux USA.

Par ailleurs, faites particulièrement attention aux objets que vous amenez ou ramenez, la réglementation américaine étant extrêmement stricte sur ce point.

Enfin, la dernière étape intervient après votre arrivée. Un agent vérifiera qu’une autorisation ESTA vous a bien été accordée. Puis des questions simples (auxquelles vous avez parfois déjà répondu à travers le formulaire) vous seront posées. Notez qu’il est possible qu’un entretien plus poussé et même une fouille au corps soient demandés par l’agent. Enfin, une photo et vos empreintes digitales seront enregistrées dans une base de données et vous serez libre de profiter, cette fois pour de bon, de vos vacances !

ESTA officiel : obtenez le document d’autorisation pour les USA

L’ESTA officiel est une procédure qui vise à remplacer les demandes de visa (sous certaines conditions) afin de se rendre plus facilement aux États-Unis. Elle se présente sous la forme d’un formulaire à remplir en ligne. Une réponse est envoyée sous 72 heures maximum et si cette dernière est négative, il sera alors nécessaire de s’orienter vers une demande de visa classique, plus longue et plus coûteuse.

Pour pouvoir obtenir son ESTA officiel, il faut être citoyen de l’un des pays participant au programme d’exemption de visa, et posséder un passeport biométrique ou électronique en cours de validité. La période de validité dudit passeport doit couvrir toute la durée du voyage prévue. Aussi, une carte de crédit valide est requise pour pouvoir payer les frais inhérents au traitement de dossier. Il faudra ensuite remplir un formulaire de contact et fournir entre autres des informations concernant le dernier emploi occupé.

Vous pouvez tout aussi bien faire des demandes individuelles ou préparer un dossier pour un groupe lorsque l’entrée sur le territoire concerne plusieurs personnes. Un paiement global sera alors possible.

Qui est concerné par l’ESTA ?

L’ESTA est accessible aux ressortissants des pays membres du Visa Waiver Program (VWP). À l’heure actuelle, 38 pays et territoires y participent.

Afin d’obtenir le document ESTA, vous devez répondre à certains autres critères, tels que :

  • Remplir un formulaire ESTA (cette formalité est payante, il n’existe pas à ce jour d’autorisation de voyage gratuite) ;
  • Posséder un passeport électronique ou biométrique valide durant toute la durée du séjour ;
  • Disposer d’un titre de transport aller-retour opéré par une compagnie reconnue par les États-Unis ;
  • Séjourner aux USA pour une durée de 90 jours consécutifs maximum.

L’autorisation ESTA possède une durée de validité de deux ans. Toutefois, en cas de changement concernant votre état de santé, votre identité, votre profil judiciaire ou votre passeport, vous devez impérativement procéder à une mise à jour de votre ESTA.

Renouvellement ESTA : comment renouveler l’autorisation ?

Renouveler son autorisation ESTA est très simple. En réalité, il n’existe pas de renouvellement à proprement parler. Si votre document vient à expirer, il est obligatoire de refaire une nouvelle demande et de procéder de la même manière que lorsque vous avez effectué la première. Il existe d’autres raisons qui obligent à renouveler son autorisation, comme par exemple un changement de passeport ou des informations personnelles modifiées. Il faudra donc préciser le but de votre voyage (tourisme ou affaire) ainsi que la durée de celui-ci pour que les autorités en charge de la vérification de l’ESTA puissent vous accorder (ou non) votre autorisation. Indiquez également de nouveau votre nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance, etc. ainsi que les informations relatives à votre passeport (surtout si vous l’avez changé entre temps). Le paiement des frais de dossier s’élevant à 14$ sera aussi à prendre en compte. Mais il n’est pas nécessaire de faire un renouvellement complet lorsque vous devez changer certains détails dont l’importance est moindre (aux yeux des autorités), comme l’adresse de résidence durant votre séjour ou un changement d’itinéraire.

Pourquoi l’autorisation ESTA est obligatoire ?

Face à la montée du terrorisme, les autorités américaines ont renforcé leurs contrôles de sécurité. L’ESTA consiste en une pré-autorisation en vue d’un séjour aux États-Unis. La demande d’autorisation s’effectue uniquement par internet. Il n’existe actuellement aucun autre moyen de délivrance. L’ESTA est obligatoire pour entrer aux USA

Vous devez remplir un questionnaire composé de multiples questions relatives à votre identité, votre profil judiciaire, votre état de santé et votre séjour.

En fonction des réponses apportées, le service des douanes américaines acceptera ou non que vous entriez sur son territoire. Les refus sont très rares et souvent liés à des erreurs commises lors du remplissage du formulaire ESTA.

Formulaire de demande d’ESTA

Pour réaliser une demande d’ESTA, vous devez remplir le formulaire décomposé en 3 parties :

  • Première partie : questions à propos de votre identité (nom, prénom, sexe, date et lieu de naissance, etc.) ;
  • Deuxième partie : il vous sera demandé de renseigner les informations de votre passeport (numéro, date de délivrance, date d’expiration) ainsi que les détails de votre voyage (nom de la compagnie aérienne, numéro de vol, date du vol aller et retour, adresse de votre hébergement et motif du séjour) ;
  • Troisième partie : vous serez amené à répondre à une série de questions où vous devrez répondre par « oui » ou « non » au sujet de votre état de santé actuel et passé, ainsi que vos antécédents judiciaires.

Nous vous recommandons de porter une attention minutieuse lorsque vous renseignez la première et la deuxième partie du formulaire. En effet, des erreurs peuvent se glisser très facilement dans les réponses, comme un mauvais numéro de passeport par exemple. Cela peut compromettre l’acceptation de votre demande.

Demande ESTA refusée, que faire ?

Dans le cas où votre demande d’autorisation de voyage ESTA est refusée, la première chose à faire est de vérifier l’intégralité des informations que vous avez saisies dans le formulaire :

  • Votre état civil ;
  • Le numéro de passeport (date de délivrance et date d’expiration) ;
  • Le numéro de vol concernant votre billet de transport aller-retour ;
  • La durée de votre séjour qui ne doit pas dépasser un total de 90 jours ;
  • La compagnie aérienne de votre choix qui doit être reconnue par le gouvernement américain ;
  • Vos antécédents médicaux et vos antécédents judiciaires qui doivent être véridiques et à jour.

Les autorités américaines prennent la sécurité de leur territoire très au sérieux, c’est la raison pour laquelle la moindre erreur dans les réponses de votre formulaire peut entraîner le refus de votre demande ESTA. Si tel est votre cas, un délai de 10 jours est à respecter avant de pouvoir renouveler votre demande (et vous devrez de nouveau vous acquitter des frais de dossier).

Si après vérification, vous constatez malgré tout qu’aucune erreur ne s’est glissée dans votre formulaire et que vos éventuels antécédents judiciaires ne sont pas en contradiction avec la sécurité intérieure du pays, cela signifie que les autorités américaines ont refusé votre demande ESTA pour d’autres raisons qu’elles ne sont pas légalement tenues de vous divulguer. Dans ce cas, nous vous conseillons de vous rendre auprès du consulat ou de l’ambassade américaine afin de faire une demande de visa classique.

Imprimer l’ESTA avant de partir à l’aéroport

La procédure ESTA étant entièrement automatisée électroniquement, vous n’avez pas pour obligation d’imprimer votre ESTA pour le présenter lors de votre arrivée. Toutefois, afin de voyager plus sereinement, nous recommandons à l’ensemble des voyageurs d’effectuer leur vol aller (ou leur croisière) munis de leur attestation au format papier. En cas de bugs informatiques ou autre, un justificatif permettra d’attester votre autorisation de séjour.

Nouvelle demande ESTA après refus

Si après avoir effectué la démarche d’obtention de l’autorisation ESTA, vous recevez une réponse défavorable de la part des autorités américaines, il convient dans un premier temps de vérifier minutieusement toutes les réponses que vous aviez indiquées sur votre questionnaire (état civil, numéro de passeport, billets aller-retour pour un séjour d’une durée de moins de 90 jours sur place…).

Au final, la moindre erreur peut conduire à un rejet de votre demande de la part des douanes américaines.

Après avoir procédé à une nouvelle demande d’ESTA, si votre questionnaire ne contient aucune erreur et qu’il donne malgré tout lieu à un rejet, vous n’aurez d’autre choix que de vous tourner vers une autre forme d’autorisation, telle que le visa ou la green card.

En effet, les douanes américaines possèdent les pleins pouvoirs concernant les personnes autorisées ou non à fouler le sol américain.