Comment intégrer une université américaine ?

Après le bac, si vous souhaitez faire vos études universitaires aux États-Unis, cela est tout à fait possible avec un peu de préparation. On vous donne les grandes lignes à suivre pour intégrer une université américaine et les formalités de voyage à accomplir. Oubliez l’ESTA, c’est le visa F-1 qu’il vous faut.
 

À savoir sur les universités américaines

Il existe près de 4 900 universités aux États-Unis. La commission franco-américaine met à disposition un annuaire des universités américaines pour vous aider à faire votre choix.

Contrairement aux universités françaises, les universités américaines sont très sélectives. Intégrer une université américaine requiert de faire une demande d’admission accompagnée d’un dossier de candidature. Les conditions d’admission varient d’une université à l’autre, mais toutes s’assureront de votre niveau scolaire et de votre niveau de langue. Bien entendu, les conditions d’admission seront plus difficiles pour les universités les plus renommées telles que Yale, Harvard, Brown, etc.

Pour déterminer votre niveau scolaire, les universités se réfèrent au GPA (Grade Point Average) qui est la conversion de votre moyenne au système éducatif américain. Cette information est ensuite complétée par le SAT (Scholastic Assessment Test) qui est un test d’entrée. Le SAT se divise en trois sections : l’analyse de texte, la rédaction et les mathématiques. Bien entendu, plus élevée est la note et plus grandes seront vos chances d’intégrer l’université américaine de votre choix.

Pour qu’un étudiant non-anglophone puisse intégrer une université américaine, la preuve de la compréhension de la langue anglaise devra être apportée. Les universités veulent s’assurer de votre niveau d'anglais avant de vous accepter et vous demanderont donc les résultats obtenus à un test de langue. Le TOEFL ou IELTS sont en général les tests d'anglais de référence.

Il vous sera également demandé de rédiger un essai (Personal Essay) dans lequel vous devez vous décrire et convaincre l’université de vous accepter. L’intérêt pour l’université est d’évaluer qui vous êtes (et pas seulement en tant qu’étudiant), quel est votre chemin de vie, quelles sont vos activités extra-scolaires, vos ambitions, etc. Il est important que cet essai soit personnel et qu’il reflète qui vous êtes réellement tant dans le contenu que dans le style.

Une lettre de recommandation fait souvent partie du dossier de candidature. Demandez à vos professeurs de rédiger ces lettres de référence pour vous.

Un facteur déterminant que vous devez prendre en compte pour étudier aux États-Unis est votre situation financière. Les frais d’inscription outre-atlantique sont particulièrement élevés et varient d’une université à l’autre.

Il n’est pas question de profiter du programme Erasmus pour un intégrer une université américaine (programme européen uniquement) et obtenir une bourse pour vos frais de scolarité peut être difficile. Les bourses d’études américaines sont rarement attribuées à un étudiant étranger. Les bourses françaises, quant à elles, ne couvriront probablement pas l’intégralité de la somme demandée.

Il vous reste bien entendu la possibilité de faire un prêt étudiant, ce qui est d’ailleurs souvent la solution de nombreux étudiants américains. Renseignez-vous sur les différentes aides financières possibles (bourse sur critères sociaux, aide à la mobilité, rotary club, etc.) pour éviter d’avoir un emprunt trop lourd à rembourser.
 

Quel visa demander pour intégrer une université américaine ?

Pour visiter les États-Unis, une question doit toujours se poser : visa ou ESTA ?

Le visa à obtenir pour étudier dans une université américaine est le visa F-1. Il est destiné aux étudiants voulant s’inscrire dans un établissement d’enseignement accrédité. L’établissement peut être une école publique ou privée secondaire, un lycée ou une université ainsi qu’une école de langue pour un séjour linguistique, mais ne peut pas être un centre de formation pour adultes. L’étudiant doit suivre des cours à temps plein, c’est-à-dire plus de 18 h par semaine.

Pour faire une demande de visa F-1, il faut au préalable être admis dans l’un des établissements mentionnés, dans notre cas une université américaine. L’université délivre alors le formulaire I-20.

Il vous sera nécessaire de demander un entretien avec un agent consulaire de l’ambassade américaine. Lors de cet entretien, l’agent consulaire posera plusieurs questions portant sur les raisons pour lesquelles vous souhaitez étudier aux USA et concernant vos études secondaires.

Les pièces à présenter au dossier sont :

  • votre passeport valide ;
  • la confirmation de rendez-vous ;
  • le formulaire DS 160, requis pour toute demande de visa non-immigrant ;
  • le formulaire I-20 fourni par l’université d’accueil ;
  • la preuve de paiement des frais SEVIS obligatoire et le formulaire I 901 ;
  • la preuve de ressources financières suffisantes pour financer vos études et subvenir à vos besoins ;
  • la preuve de votre retour en France suite à vos études (liens familiaux, propriété, etc) ;
  • une photo couleur sur fond blanc, 5cmx5cm.

Ce visa ne vous donne pas le droit de travailler lors de votre première année universitaire, mais vous pouvez éventuellement trouver un job sur le campus universitaire sous conditions. À noter que cet emploi ne doit pas être motivé pour des raisons financières, mais plutôt pour l’obtention d’un acquis ou la meilleure compréhension de la culture américaine.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.