ESTA et communication des motifs de refus

Grâce au programme d’exemption de visa mis en place par les États-Unis, il est possible de se passer d’un visa en obtenant une autorisation ESTA. Mais celle-ci requiert certaines conditions afin d’être acceptée. Sans cela, votre demande pourra se voir refusée. Les motifs de refus sont-ils communiqués ?
 

ESTA et motifs de refus

Afin d’obtenir une autorisation ESTA, il faut remplir un formulaire qui sera vérifié par un agent de l’immigration américaine. C’est ce dernier qui accordera à la personne la possibilité de se rendre sur le sol américain. Il peut également refuser de l’accorder pour les motifs suivants :

Comment connaître le motif de refus ?

Lorsque que vous recevez votre réponse, après avoir soumis votre demande de certificat ESTA, le service d’immigration s’engage à vous répondre en un maximum de 72 h. Ne confondez pas un refus avec une instance d’ESTA : cette dernière ne mène, en effet, pas forcément à une réponse négative. Si finalement un refus vous parvient, aucun motif ne sera communiqué. Si vous souhaitez néanmoins connaître les raisons qui ont empêché l’approbation de l’autorisation, il faut vous adresser au DHS Travel Redress Inquiry Program. Ce service fait partie du département de la sécurité intérieure des États-Unis (épaulé par le département d’État) et est le seul à prendre en charge les problèmes de ce type. Les agents vous aideront à comprendre pour quel motif votre demande a été refusée et en cas de refus illégitime, ils vous aiguilleront sur les démarches à suivre.

Dans tous les cas, ne perdez pas espoir ! Vous pouvez toujours faire une demande de green card, de visa ou refaire une demande d’ESTA.