Foire aux questions sur l’ESTA

Pour vous apporter le plus d’informations possibles, nous avons regroupé les principales questions qui nous sont fréquemment posées. Voici les questions et les réponses pour tout savoir sur la demande ESTA.

Qu’est-ce que un ESTA ?

ESTA est l’acronyme de Electronic System for Travel Authorization. C’est une procédure informatisée mise en place par le gouvernement américain. Elle a été créée afin de faciliter les démarches administratives pour les personnes souhaitant se rendre aux États-Unis sans avoir à faire une demande de visa.
 

Qui doit demander un ESTA ?

Un ESTA est obligatoire pour toutes les personnes désirant voyager vers les USA. Qu’importe l’âge ou le moyen de transport, voyage par avion ou bateau. Il est impératif que chaque voyageur possède son autorisation.
 

Lorsque l’ESTA est accepté peut-on entrer directement aux États-Unis ?

L’ESTA n’est qu’une autorisation à voyager vers les États-Unis pour vous présenter à ses frontières. Il n’assure absolument pas le fait que vous soyez autorisé à y pénétrer. Cette décision est du ressort des agents du service de l’immigration américaine qui vous contrôleront une fois débarqué et qui se réservent le droit de vous refuser l’accès au pays.   
 

L’autorisation ESTA est un visa ?

Non, l’ESTA n’est pas un visa. Les deux autorisations sont différentes :

Combien de temps un ESTA est valide ?

La durée de validité de l’ESTA est de 2 années à partir de la date de délivrance. Il est important de ne pas confondre ces 2 ans de validité avec la durée de séjour autorisée sur le territoire de 90 jours maximum. Le dépassement de la durée de séjour autorisée entraîne l’expiration de votre ESTA. L’autorisation ESTA expire également à la date d’expiration du passeport utilisé pour faire la demande ESTA.
 

Quand doit-on faire la demande d’un ESTA ?

La date limite pour faire la demande ESTA est 72 heures avant le départ. C’est le délai maximum que s’accorde l’administration américaine pour donner sa réponse. Mais il est conseillé d’effectuer les démarches le plus tôt possible pour pouvoir anticiper une possible réponse négative. Une fois l’ESTA accordé, il est plus facile de se concentrer sur l’organisation globale du voyage.
 

Faut-il justifier du motif de son voyage pour obtenir l’ESTA ?

Lors du remplissage du formulaire de la demande ESTA, certains champs à remplir concernent les raisons du voyage. Mais il n’est pas obligatoire de les remplir ou d’être précis. En effet, l’ESTA pouvant se demander bien avant d’avoir organisé son séjour, il n’est pas parfois tout simplement pas possible d’en donner tous les détails. Il faut cependant notifier s’il s’agit de tourisme ou d’affaires.
 

Faut-il une autorisation ESTA pour faire un transit aux USA ?

En cas de transit par un aéroport situé aux États-Unis, il est obligatoire d’obtenir une autorisation ESTA avant votre transit. Il faudra alors préciser sur le formulaire de demande que votre passage par les USA concerne une simple escale sur le territoire américain.
 

Qu’est-ce que le Programme d’Exemption de Visa (VWP) ?

Le Visa Waiver Program est un programme que les autorités américaines ont décidé de mettre en place afin de simplifier les conditions de voyage pour les ressortissants des pays participants. Il permet aux ressortissants de ces pays de se passer de visa pour des séjours de moins de 90 jours maximum dans un but touristique ou d’affaires.
 

Quels sont les pays faisant partie du VWP ?

40 pays travaillent en collaboration avec les USA pour faciliter les démarches de leurs citoyens et obtenir un ESTA :

AllemagneAndorreAustralieAutricheBelgique
BruneiChiliCorée du sudDanemarkEspagne
EstonieFinlandeFranceGrèceHongrie
IrlandeIslandeItalieJaponPays-Bas
LettonieLiechtensteinLituanieLuxembourgMalte
MonacoNorvègeNouvelle-ZélandePortugalRépublique Tchèque
Royaume-UniSaint-MartinSingapourSlovaquieSlovénie
SuèdeSuisseTaïwan Pologne Croatie


Dois-je refaire une demande ESTA si mon autorisation a expirée pendant mon séjour ?

L’autorisation ESTA étant une formalité à effectuer pour entrer dans le pays, il n’est pas nécessaire que cette dernière soit encore valide au moment de partir. Aucun problème donc à ce qu’elle expire une fois que vous êtes déjà sur place. Attention néanmoins à ne pas dépasser les 90 jours maximum de séjour.
 

Faut-il imprimer l’ESTA ?

Normalement, il n’est pas demandé d’avoir imprimé son ESTA. Toute la procédure étant informatisée, les compagnies aériennes et les autorités pourront accéder aux fichiers en temps voulu. Nous conseillons néanmoins d’imprimer l’autorisation. Cela ne coûte rien et permet d’avoir une preuve en cas d’imprévu.
 

Quels sont les critères requis pour obtenir un ESTA ?

Les conditions pour se voir délivrer l’autorisation ESTA sont les suivantes :

Est-ce que la demande ESTA est gratuite ?

Le prix de l’ESTA est de minimum 21 $ de taxes obligatoires à payer directement par Internet pour soumettre une demande ESTA.

Que faire en cas de refus d’ESTA ?

Si votre ESTA est refusé, il faut s’adresser aux services de l’ambassade des États-Unis pour engager une procédure d’obtention de visa touristique USA. Il se peut parfois que le refus soit dû à une erreur d’inattention lors du remplissage du formulaire. Il suffit de corriger l’erreur et de soumettre une nouvelle demande.

Que faire lorsque le statut de la demande ESTA est « en attente » ?

Vous ne pouvez que attendre. Une demande ESTA en instance signifie simplement que le dossier n’a pas encore reçu de réponse définitive des autorités américaines. Pas d’inquiétude, la décision sera transmise sous 72 h.
 

Quelle durée respecter entre deux voyages durant les deux ans de validité ?

Aucune période officielle n’est définie concernant l’écart entre deux voyages avec un ESTA. Notre seul conseil : n’en abusez pas, en retournant aux États-Unis 3 jours après un séjour de 90 jours, par exemple. La décision de vous accepter ou non revient aux agents de l’immigration, à l’aéroport ou au port. Si ces derniers constatent que vous enchaînez les voyages en rentrant seulement quelques jours dans votre pays d’origine, ils suspecteront une résidence permanente et pourront vous refuser l’embarquement.
 

Vous avez d’autres questions ?

Si vous avez une autre question vous pouvez consulter notre lexique ou notre page d’aide pour être informé des dernières nouveautés concernant l’ESTA.