La fin du programme “Temporary Protected Status” (TPS) officiellement annoncée

Plus de 200 000 salvadoriens devront quitter les USA en 2019.
 

C’est dans la nuit du 4 janvier que fut annoncé l’arrêt du programme octroyant le statut temporaire de protection a plus de 200 000 salvadoriens très prochainement. Pour rappel, le TPS a été accordé aux réfugiés salvadoriens il y a un peu plus de dix ans après les tremblements de terre qui ont ravagé le Salvador en 2011.

Cette décision fait donc la polémique, ces réfugiés ayant construit leur nouvelle vie aux États-Unis, sont donc forcés de quitter leur foyer et leur emploi. Certaines de ces familles devront rapatrier leurs enfants, dont certains d’entre eux nés sur le territoire américain. Une situation qui provoque la controverse mais ne semble pas affecter le président Trump, bien décidé à s’en tenir à son plan de renforcement de la politique d’immigration. D’après les dernières informations, un sort similaire serait prévu dans le courant de l’année pour les ressortissants du Honduras bénéficiant actuellement du TPS.

(Publié le 18 janvier 2018)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.