Javier Solana interdit d’entrer aux États-Unis

Le diplomate européen Javier Solana s’est vu refuser l’entrée sur le territoire américain faute d’ESTA.
 

Les États-Unis ont démontré récemment à quel point obtenir un ESTA avant de se rendre sur leur territoire est indispensable. Javier Solana, ancien chef de la diplomatie européenne, n’a pu entrer aux Etats-Unis car sa demande d’ESTA a été refusée, du fait de séjours passés en Iran. L’Iran, tout comme l’Irak, la Libye, le Soudan, la Syrie et le Yémen étant sur la liste noire américaine, tout séjour aussi lointain ou court soit-il dans l’un de ces pays entraîne un refus systématique de la demande d’ESTA. M. Solana ne fait guère exception malgré son statut, et est à présent contraint de faire une demande de visa.  

(Publié le 16 juillet 2018)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.