Tout savoir sur la validité du visa

Un visa est un document de voyage dont la validité dépend du type de voyage qui est apposé sur un passeport. Il accorde aux citoyens de tous les pays étrangers l'autorisation d'entrer aux États-Unis dans un but précis : qu'il s'agisse d'un voyage d'affaires, de vacances en famille ou d'un programme d'échange d'étudiants par exemple. Il existe des dizaines de visas différents couvrant un large éventail de motifs de voyage (séjour touristique, stage à l’étranger, business…) et de pays d'origine. Les visas non-immigrants sont pour les visiteurs et les travailleurs temporaires, tandis que les visas d'immigrants sont pour les personnes qui déménagent aux États-Unis de façon permanente.

En comparaison avec l’ESTA qui permet l’exemption du visa (mais pour un moins long séjour - 90 jours maximum avant de devoir quitter les States - et couvrant moins de motifs de voyage), ce dernier est plus long et plus onéreux à obtenir, mais offre la possibilité de rester jusqu’à six mois consécutifs sur le territoire américain. Sans visa ou ESTA (ou autre laissez-passer), pas d’entrée possible au pays de l’oncle Sam ! Dans cet article, nous nous intéressons plus particulièrement à la durée de validité du visa USA.
 

Pourquoi existe-t-il une validité du visa ?

La demande d’autorisation visa est une des formalités les plus importantes pour pouvoir visiter les USA.

Le type de visa américain dont vous avez besoin est déterminé par le but de votre voyage : il existe plus de 20 types de visas non-immigrants pour les personnes voyageant temporairement aux États-Unis. Pour ceux qui viennent vivre dans une résidence permanente aux États-Unis et pas juste un court séjour, d’autres visas “immigrants” existent (carte verte / green card notamment). Un visa doit être valide au moment où un voyageur souhaite se rendre aux États-Unis, mais la date d'expiration du visa (période de validité/durée d'utilisation du visa) ne doit pas être confondue avec la durée de séjour temporaire d'un visiteur autorisé par le Department of Homeland Security. Les personnes titulaires d'un visa valable pour plusieurs entrées peuvent effectuer des voyages répétés aux États-Unis, à condition de respecter à chaque fois les critères initiaux (voyager dans le même but, tant que le visa n'a pas expiré, sans dépasser six mois maximum sur place). En outre, le voyageur ne doit pas avoir rompu les critères pour pouvoir entrer aux États-Unis (expiration du passeport, arrestation policière, etc.).

Il est important de souligner toutefois que même si vous disposez d’un visa en cours de validité, celui-ci ne garantit pas l'entrée aux États-Unis. Un visa valide permet à un citoyen étranger de se rendre au point d'entrée aux USA (aéroports, frontières, etc.) ; ensuite, l'inspecteur du département des douanes et de la protection des frontières (une branche du DHS) autorise ou refuse l'admission aux États-Unis, selon les objets que vous souhaitez introduire sur le sol américain par exemple. Il en va de même lorsque vous possédez un ESTA valide.

Pour effectuer toute demande de visa, il est requis de se rapprocher de l’ambassade des États-Unis ou du consulat en France, afin d’obtenir la liste des documents nécessaires à fournir et faire votre demande de dossier de visa (vous devez planifier un rendez-vous à l’ambassade américaine, fournir des photos d’identité, être détenteur d’un passeport valide, etc.). Voici une liste non-exhaustive de permis de séjour visas accompagnés de leur durée de validité, fixe ou variable selon les exemplaires :

  • Visa B-1 pour les voyages d’affaires : de 1 mois à 10 ans ;
  • Visa B-2 pour le tourisme : de 1 mois à 10 ans ;
  • Visa F-1 pour les étudiants : la durée des études ;
  • Visa H-2A pour les saisonniers : un an renouvelable ;
  • Visa D pour les membres d’équipage (avion / bateau) : deux ans ;
  • Visa H-1B pour Travailleur spécialisé : validité de trois ans renouvelable ;
  • Etc. (J1, M-1, NATO…).
     

Que faire après la perte de validité du visa ?

Si l'agent d'immigration du département de la douane et de la protection des frontières vous a admis aux USA pour une période déterminée, il inscrit votre période de séjour autorisée sur votre visa d'entrée et vous remettra le formulaire d’admission. Cette durée autorisée peut d’ailleurs dépasser la durée initiale permise par le visa. Le formulaire d'admission précise les modalités de votre séjour autorisé ; c’est le registre officiel de votre permission de séjour aux États-Unis, il est très important de le garder à l'intérieur de votre passeport français lorsque votre visa perd sa période de validité.

Si vous voyagez pour des raisons touristiques ou professionnelles et que vous êtes pressé de prolonger l’expatriation, vous pouvez rapidement rectifier la perte de validité d’un visa en réalisant la demande d’un autre titre de voyage, l’ESTA. Le système électronique d'autorisation de voyage, généralement abrégé en ESTA, est le système automatisé utilisé par les États-Unis pour déterminer l'admissibilité de touristes et ressortissants d’un certain nombre de pays sélectionnés, en vue de séjourner pour une durée maximale de 90 jours dans l’État américain. Il relève du VWP (Visa Waiver Program) et vérifie si de tels voyages présentent des risques de sécurité ou d’irrespect de la Loi. Grâce au programme, les visiteurs exemptés (ressortissants français, allemands, australiens…) profitent d’une procédure bien plus simple que celle du visa, en complétant un court formulaire en ligne (pensez aussi à vérifier la validité du passeport avant de décoller vers les USA grâce à l’ESTA).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.