Comment recevoir une green card pour du travail ?

Il y a plusieurs façons d'obtenir une green card (ou carte verte en français) : l'emploi et la famille sont les deux raisons les plus courantes pour demander cette carte permettant d'obtenir la résidence permanente aux États-Unis. Dans certains cas, les employeurs offrent du travail sur la promesse d’une green card : travail pour lequel l'un des avantages est le parrainage par carte verte après un certain temps. Contrairement à l’ESTA qui ne permet pas de travailler, les employeurs qui ont déjà un travailleur étranger sous un visa L1 ou H1B peuvent prendre en charge la démarche de demande de carte verte intégralement pour s'assurer que l'employé puisse vivre et travailler aux États-Unis de façon permanente.

 

Comment demander une green card pour le travail ?

Afin d’obtenir une carte de résident, les demandes fondées sur l'emploi peuvent être longues : on compte en moyenne plusieurs années avant qu'un candidat obtienne sa résidence permanente. La première étape consiste à déterminer si la personne est éligible pour l’obtention de la green card (vérification du passeport entre autre). Selon les catégories d'emploi, les étapes à suivre peuvent différer. Dans la plupart des cas, le sponsor de la carte verte (généralement l'employeur) doit demander une certification de travail auprès du ministère du Travail. Cela permet de prouver qu'aucun travailleur américain ne se voit refuser un emploi à cause du demandeur qui apporte une main d'œuvre spécialisée. Une fois la démarche réalisée, le sponsor de la green card doit soumettre une formulaire pour travailleur étranger (formulaire I-140).

Après cet étape, le demandeur reçoit un numéro de visa. Le candidat devra ensuite patienter : cela peut prendre des mois ou plus d'un an. Éventuellement, le “United States Citizenship and Immigration Services” contactera le demandeur qui peut dès lors demander un ajustement de statut s'il est déjà aux États-Unis. Si le demandeur ne se trouve pas aux États-Unis à la date de remise de la carte verte, celui-ci doit se présenter à un consulat américain au plus vite.

Note : certains expatriés utilisent l’autorisation de voyage ESTA pendant 90 jours afin de trouver une entreprise qui est prête à les sponsoriser pour la carte verte.

Ce qu’il faut savoir sur la green card pour le travail

Il est important de spécifier qu’il y a des plafonds sur le nombre de demandes de travail liées à la carte verte pouvant être acceptées chaque année : environ 140 000 green card sont attribuées pour le travail (sponsor de la part de l’employeur). Chaque pays est limité à 9800 cartes vertes de ce type pour ses citoyens. Par conséquent, la concurrence pour de telles autorisations peut être importante, en particulier lorsque les candidats sont originaires de grands pays dont le nombre d'immigrants aux USA est important.

Même si votre employeur prend en charge la demande de carte et appui votre demande, consulter un avocat spécialisé dans l’immigration pour discuter des conditions d’admission ou vérifier qu’aucune erreur ne se trouve sur votre dossier est recommandé. La green card demeure l’une des autorisations les plus difficiles à avoir, mais l’obtenir par le travail n’est pas la seule option (mariage, loterie, etc.). Celle-ci s’adresse aux personnes désirant vivre aux USA (le rêve américain). Les personnes souhaitant simplement visiter le pays peuvent demander un ESTA pour entrer sur le territoire américain.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.