L’Iran souhaite aller à l’encontre des restrictions US

Pour contrer les restrictions américaines, les autorités iraniennes souhaitent mettre en place un non-estampillage des passeports des touristes.
 

Suite aux sanctions des États-Unis, les voyageurs visitant l’Iran ne sont pas acceptés sur le territoire américain avec un ESTA, ce qui a pour conséquence directe de faire baisser le tourisme. Les vols ne sont plus rentables pour les compagnies aériennes et se voient supprimés. C’est pourquoi, afin de rassurer les touristes, l’Iran souhaite intentionnellement ne plus tamponner les passeports à l’entrée ainsi qu’à la sortie du pays. Quelques questions restent néanmoins en suspens : cette solution permettra t-elle à l’Iran d’attirer à nouveau les touristes ? À qui cette mesure s’adresse-t-elle exactement ? Aux titulaires d’un visa à l’arrivée ou d’un visa sur passeport ? Autant d’interrogations qui restent sans réponse pour le moment. C’est une affaire à suivre…

(Publié le 28 juillet 2018)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.